Accueil / Geekeries / Le rétrogaming avec Recalbox !

Le rétrogaming avec Recalbox !

Dans un précédent billet j’annonçais la sortie prochaine de la Nintendo Classic Mini, version miniature de la célèbre NES des années 80, je n’ai pas longtemps réfléchi pour savoir si je devais craquer ou pas et vous vous doutez bien que j’ai craqué mais….

Suite à une conversation sur le Raspberry Pi, un ami ma parler d’un OS bien particulier car il permet d’émuler pas moins de 40.000 jeu sur une liste incroyable de console disponible et bien entendu le tout est gratuit. Ce système d’exploitation est connu sous le nom de RecalboxOS.

La riz colle quoi ?

La Recalbox ! C’est un boitier qui vous permet de (re)jouer à tout un ensemble de consoles portable et de salon, ce boitier à peine plus large qu’une carte de crédit vous permet d’émuler: Nes, Super Nintendo, Playstation, Game Boy, PC Engine (CD), Sega SG1000, Nintendo 64, Sega CD, Arcade Classics, Master System, Megadrive, Game Boy Advance, Game Boy Color, Atari 2600, MSX 1 / 2 / 2+, Sega 32x, ScummVM.

Comment ça marche ?

Alors de un ça marche pas, ça fonctionne ! Comme je l’ai dis plus haut Recalbox est un système d’exploitation, il suffit donc de le télécharger sur une carte SD et de l’installer en quelques clics.

L’installer où ?

J’ai oublié le plus important, pour pouvoir jouer comme un dingue à Street Fighter avec ses amis lors d’une soirée pyjama vous aurez besoin d’un Raspberry Pi, pour ceux qui ne savent pas ce que c’est et bien le Raspberry Pi est un minuscule ordinateur (taille d’une carte de crédit) conçu par David Braben, le soucis principal c’est que le Raspberry Pi est vendu nu au prix de 38.50€ (source: Kubii). En effet c’est une carte mère sans boitier, sans clavier, sans souris, ni écran, ni espace disque ni rien, c’est juste une carte mère !

pi3

Mais pas de panique !!!! Il existe des kits quasiment complète pour ceux qui ne souhaites pas s’embêter à tout rassembler un par un ou qui n’ont pas le matériel nécessaire à la maison je vous invites donc à voir ici -> ThePiHut pour seulement 66€ !

Dans tous les cas il vous faut:

  • Un Raspberry Pi 3 (ou Raspberry Pi 2) ou un Pi 1 B / B+
  • Une carte micro SD d’au moins 16 Go
  • Un câble d’alimentation micro USB de 1.5 A de qualité
  • Un câble HDMI
  • Une manette USB (pour ma part c’est une manette de PS4 et 2x manettes de SNES USB)
  • Une clé Bluetooth
  • Un boitier pour le Raspberry (faut protéger la chose !)
  • Un clavier USB

Pour une tranche de prix allant de 66€ à maximum 100€ vous pouvez trouver aisément ce qu’il vous faut.

Installation

Ce tutoriel de FrediDigitalGaming fera très bien l’affaire !

Conclusion

Pour avoir une conclusion finale j’attends de recevoir mon boitier Raspberry Pi 3 modèle B, donc pour le moment ce sera une conclusion selon ce que j’ai pu lire sur internet et les propos que j’ai retenu chez des amis qui ont la Recalbox.

Personnellement j’ai préféré investir dans un Raspberry Pi 3 avec un kit de 66€ pour pouvoir installer la Recalbox est y jouer plutôt que de m’acheter la Nintendo Classic Mini, pourquoi ?, tout simplement parce que la Classic Mini n’est rien d’autres qu’un petit ordinateur avec un boitier miniature ressemblant à la mythique NES et propose 30 jeux pour un prix de 60€.

Pour quelques euros de plus j’ai la possibilité d’avoir un boitier pouvant contenir 40.000 jeux sur environs 20 consoles ce n’est donc pas négligeable, surtout qu’en dehors de l’aspect fun si demain j’en ai vraiment marre de jouer je ne serais pas obliger de revendre mon produit car il est réutilisable. C’est ça l’avantage d’avoir un micro ordinateur, les possibilités avec un Raspberry Pi sont multiples.

À Propos de Petit Pouyo

Maître incontesté de ce blog.

Peut vous intéresser

Asus dévoile son Zenfone 3S Max avec une batterie exceptionnelle !

Après la subite disparition du Zenfone 3 Zoom présenté au CES de Las Vegas par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.